Page d'accueil  
Un territoire une structure Les actions Les partenaires Lexique  
Les actions


Le Don

Recherche

Le ragondin

(JPG)
Ragondin

Originaire d’Argentine, le ragondin a été introduit en France à la fin du XIXème siècle pour sa fourrure. Aujourd’hui il est présent à l’état sauvage dans la quasi totalité des départements français.



Échappé des élevages ou introduit volontairement dans la nature, ce mammifère herbivore a envahi peu à peu les cours d’eau, étangs, mares...en provoquant de nombreux dégâts :

(JPG)
Terrier de ragondin

- effondrement des berges
- envasement
- destruction de cultures

Sur le bassin versant du Don, afin de lutter contre cette espèce envahissante, les communes font appel à des bénévoles. Ceux-ci piègent toute l’année le ragondin.

  • Suivi densitaire
  • Dans le cadre de l’arrêté interministériel du 8 juillet 2003 et de l’arrêté préfectoral du 9 janvier 2004, relatifs à la lutte collective obligatoire contre le ragondin et le rat musqué en Loire-Atlantique, un suivi densitaire des niveaux de population des rongeurs aquatiques nuisibles est imposé avant toute lutte.
    Celui-ci est financé par le Syndicat du Don

    Ces contrôles sont effectués en février et en septembre pendant 1 semaine avec 20 cages pièges sur chaque site.
    Réalisé par la FDGDON de Loire-Atlantique (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles), ce suivi doit servir à estimer l’évolution de la population de ragondins sur le Don.
    Sur le bassin versant du Don, deux sites, de 1 km chacun, ont été retenus pour l’intervention :
    - un site sur la partie amont du bassin : entre la Fleuriais et la Mulnais (Treffieux),
    - un site sur la partie aval du bassin : au niveau des Marais de Murin (Massérac).

     
    Page d'accueil | Plan du site
    Coordonnées